Accueil ActualitésRadiographie X et tomographie pour l'archéologie

Radiographie X et tomographie pour l'archéologie

Mardi 28 Novembre 2023

La demande d'analyse non-destructive est de plus en plus présente dans le domaine du patrimoine en général, et en archéologie en particulier. 

 

 

Radiographie X et tomographie pour l'archéologie

C'est pourquoi le recours à l'imagerie scientifique par rayons X (radiographie et tomodensitométrie) est devenu incontournable pour l'étude des formes fermées ou des artéfacts archéologiques piégés dans leur gangue de sédiments. En proposant aussi bien des analyses en laboratoire que sur site, CIRAM permet d'obtenir une couverture complète du mobilier archéologique et de réaliser des fouilles virtuelles qui ne dégradent en rien ces vestiges du patrimoine.

Révéler la structure interne des objets grâce à l'imagerie scientifique en haute définition

 

Grâce aux techniques d'imagerie scientifique en haute définition, nous pourrons révéler la structure interne des objets, identifier la nature et l'usage de l'artéfact, définir le degré de corrosion des alliages métalliques et le degré de conservation qui en découle.

Radiographie de rayons X numérique et portable

Notre appareillage de radiographie de rayons X est numérique et portable. À l'aide de cet outil de dernière génération, nous pouvons réaliser des clichés in situ, sans déplacer les objets des réserves, et donc sans risquer de les détériorer. Notre système d’acquisition numérique permet par ailleurs d'obtenir des images en rayons X en temps réel. Ces clichés instantanés vont permettre d’adapter les modes d'observation et les angles de vue pour obtenir une vision optimale des objets.

Détecteur numérique de grande taille pour l'examen de plusieurs objets simultanément

Par ailleurs, nous disposons d'un détecteur numérique de grande taille, puisqu'il propose une surface sensible de 1600 cm² (40 x 40 cm). Nous pouvons ainsi examiner plusieurs objets en même temps, et par là même réduire le coût de l'analyse. Notre plaque sensible aux rayons X à une résolution de 5,5 millions de pixels qui génèrent des images en haute définition. Enfin, l'étude d'objets de grandes dimensions est tout à fait possible grâce à la reconstruction numérique que nous réalisons en post-production.

Le CT scan ou tomodensitomètre pour la visualisation en 3D

Le CT scan ou tomodensitomètre complète la radiographie de rayons X par l'apport de la troisième dimension. Ce type d'imagerie permet une visualisation en 3D et révèle la structure interne des objets sans prélèvement ou technique invasive. La tomographie apportera également des informations sur les techniques de fabrication des objets, ou sur le degré de conservation des matériaux.

 

Optimisation de l'utilisation du CT scan pour des fouilles virtuelles

 

En optimisant l'utilisation du CT scan, on pourra réaliser des fouilles virtuelles et ainsi découvrir le contenu et la stratigraphie d'une urne cinéraire par exemple. Les traitements d'images en contraste, fausses couleurs, MIP ou en mode surfacique améliorent la visualisation de la structure interne et l'identification des éléments présents. Enfin, des fichiers vidéo peuvent être extraits, afin d'exploiter au mieux le rendu de ces fouilles virtuelles.

 

L'imagerie scientifique et les examens tomodensitométriques pour la préservation et la valorisation du patrimoine

 

Les méthodes d’imagerie scientifique et les examens tomodensitométriques font partie de l'approche globale de l’étude des artéfacts archéologiques et participent à leur préservation, conservation et valorisation.

 

Caractérisation complémentaire à la datation

 

La caractérisation (chimique, physique et imagerie) des objets archéologiques est une approche complémentaire à la datation carbone 14 ou par thermoluminescence.

Depuis 2005, CIRAM est spécialisé dans l’analyse et la datation des artéfacts archéologiques, des objets d’art et du patrimoine et des monuments historiques.